EL-logo defintif.png
Accueil La sophrologieLa sophrologieLes applications La séanceLes formulesLes animationsKid'SophroKid'SophroConte SophroYogaNo Stress, je gèreExercicesQui suis-je ? Qui suis-je?Le cabinetInspirationContactez-moi Suivez-moi Suivez-moiExpérimentez
Facebook-icon.png
Des mots qui m'inspirent dans ma pratique 
"Je vous souhaite" (Jacques Brel)

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. 
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
et d’oublier ce qu’il faut oublier. 
Je vous souhaite des passions. 
Je vous souhaite des silences. 
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil, et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres 
parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. 
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. 
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour,  
car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. 
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »
papilllon mauve
Peux-tu simplement m'écouter  (auteur anonyme indien)
 
Quand je te demande de m'écouter et que tu commences à me donner des conseils, tu n'as pas fait ce que je te demandais.
Quand je te demande de m'écouter et que tu commences à me dire pourquoi je ne devrais pas ressentir cela, tu bafoues mes sentiments.

Quand je te demande de m'écouter et que tu sens que tu dois faire quelque chose pour résoudre mes problèmes, tu m'as fait défaut, aussi étrange que cela puisse paraître.
Ecoute, c'est tout ce que je te demande, c'est que tu m'écoutes.
Non que tu parles ou que tu fasses quelque chose, je te demande uniquement de m'écouter. Les conseils sont bon marché, pour quelques francs, j'aurai dans le même journal le courrier du cœur et l'horoscope.
Je peux agir par moi-même, je ne suis pas impuissant, peut-être un peu découragé ou hésitant, mais non impotent.

Quand tu fais quelque chose pour moi, que je peux et ai besoin de faire par moi-même, tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation.

Mais quand tu acceptes comme un simple fait que je ressens ce que je ressens (peu importe la rationalité), je peux arrêter de te convaincre, et je peux essayer de commencer à comprendre ce qu'il y a derrière ces sentiments irrationnels. Lorsque c'est clair, les réponses deviennent évidentes et je n'ai pas besoin de conseils. Les sentiments irrationnels deviennent intelligibles quand nous comprenons ce qu'il y a derrière.
(....)
Alors s'il-te-plaît, écoute et entends-moi. Et si tu veux parler, attends juste un instant et je t'écouterai.


Accompagner quelqu'un, ce n'est pas le précéder, lui indiquer la route, lui imposer un itinéraire ni même connaitre la direction qu'il va prendre; 
c'est marcher à ses côtés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de son pas.      P. Verspieren