EL-logo defintif.png
Accueil La sophrologieLa sophrologieLes applications La séanceLes formulesLes animationsKid'SophroKid'SophroConte SophroYogaNo Stress, je gèreExercicesQui suis-je ? Qui suis-je?Le cabinetInspirationContactez-moi Suivez-moi Suivez-moiExpérimentez
Facebook-icon.png
"La sophrologie n'est pas un soin que l'on reçoit
mais un soin que l'on se donne"

La Sophrologie, c'est tout d'abord une rencontre que l'on s'offre à soi-même
C'est un rendez-vous avec notre intime, notre corps, nos émotions, notre conscience. C'est un moment pour soi, une douce parenthèse pour retrouver le chemin du mieux-être et du mieux vivre.
La Sophrologie vous permet d'être à l'écoute de votre corps, de porter un autre regard sur votre vie, votre environnement, les situations anxiogènes mais aussi de prendre conscience de vos qualités, de vos ressources et de votre potentiel. Elle repose à la fois sur le corps, le mental et les émotions.

Le mot «Sophrologie» provient de trois racines grecques
SOS : Equilibre, harmonie / PHREN : Esprit, conscience / LOGOS : Etude, apprentissage.
Étymologiquement, la Sophrologie signifie « L'étude d'une conscience harmonieuse ».
La sophrologie a été élaborée par un neuropsychiatre A. Caycedo.

Le sophrologue, le passeur d'une boite à outils
Le sophrologue écoute avec bienveillance le besoin de la personne qui vient le consulter. Tout au long de l'accompagnement, il lui transmet cette boîte à outils adaptée à ses besoins. La personne s'appropriera ces outils pour devenir autonome dans son quotidien. Plus de détails sur la page "La séance".

La loi de l'entrainement
Tout comme l'apprentissage d'un instrument de musique ou d'un sport, les progrès s'acquièrent dans la répétition et l'entrainement. Les effets bénéfiques de la Sophrologie se dévoilent au fur et à mesure d'une pratique régulière. Plus on répète les techniques et plus les effets sont durables.

  • Lorsque l'on pratique un exercice pour la première fois, on est plus concentré dans la découverte de la technique et moins attentif à ses ressentis. La répétition permettra petit à petit de se libérer de la technicité et d'être plus présent aux sensations, concentré sur les bienfaits et le plaisir.
  • La sophrologie passe par le corps. Le corps a son propre rythme, il lui faut du temps pour intégrer les informations, les gestes, les sensations.
  • Avec les pratiques, les automatismes se mettent en place sans que la volonté ne soit sollicitée. Sans qu'on s'en aperçoive, on adopte une respiration ventrale, quelques inspire/expire suffisent à déverser le calme.

La sophrologie, ce n'est pas magique
La sophrologie n'est pas le remède miracle à tous les maux. Elle reste ancrée dans la réalité, ne transforme pas d'un coup de baguette magique la réalité ni ce que nous sommes. Elle permet d'avoir une conscience de nous, un regard plus positif de notre environnement, pour mieux nous y adapter en dépassant des blocages ou des expériences qui nous empêchent d'avancer ou d'être soi. Chaque être humain est acteur de son apprentissage, en portant sa motivation, ses expériences, son vécu.
La sophrologie ne nie pas le négatif, ni les difficultés mais elle permet de redonner toute sa place au positif.

Pratiquez Pratiquez ... ça devient automatique !